• Groupe canadien de recherche en soins intensifs
    Le Groupe canadien de recherche en soins intensifs (CCCTG) est un groupe collaboratif voué à la poursuite de l’excellence et à l’avancement de la recherche en soins intensifs au Canada.
  • Groupe canadien de recherche en soins intensifs
    Plus de 30 programmes de recherche sont en cours au CCCTG et plus de 100 articles évalués par les pairs ont été publiés, toujours avec répercussions directes sur la pratique clinique en soins intensifs.
  • Groupe canadien de recherche en soins intensifs
    Le Groupe canadien de recherche en soins intensifs (CCCTG) est un organisme national de plus 300 membres intéressés à la recherche sur la prise en charge des patients gravement malades.
  • Groupe canadien de recherche en soins intensifs
    Le soutien du CCCTG indique son engagement formel à s’assurer que la recherche sera entreprise avec rigueur et éthique et communiquée en temps opportun, de manière efficace.
Nouvelles

Le Réseau canadien de réseaux d’essais cliniques sur la COVID-19 obtient une prolongation de son fin

Le Réseau canadien de réseaux d’essais cliniques sur la COVID-19 a reçu une extension de financement de 4 millions de dollars des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour renforcer la réponse du Canada à la pandémie et développer de façon durable la capacité de coordination et de collaboration pancanadienne post-pandémique en matière d’essais cliniques.

Dirigé par le Groupe canadien de recherche en soins intensifs (CCCTG), le Réseau canadien de réseaux d’essais cliniques sur la COVID-19  soutient les réseaux de recherche par la diffusion rapide de ressources liées à l’harmonisation, au partage des données et à la performance dans tout le spectre de la recherche liée aux soins aigus, à la réadaptation et au rétablissement.
 
« La COVID-19 a mis en évidence le rôle que joue la recherche lors d’une pandémie émergente, et l’intérêt d’être prêt avant que le besoin ne se fasse sentir », a déclaré Rob Fowler, investigateur principal désigné du Réseau et président du CCCTG. « Le Réseau de réseaux d’essais cliniques sur la COVID-19 contribue à créer les outils et la capacité dont le Canada a besoin pour être un leader en matière d’essais cliniques efficaces, durables et adaptatifs. »
 
« Cet investissement continu des IRSC représente un autre grand pas vers l’assurance que nous serons mieux préparés à la prochaine urgence de santé publique, et vers la création d’un véritable système de santé apprenant », a ajouté Kusum Menon, investigatrice principale du Réseau et vice-présidente du CCCTG.

Grâce à la prolongation de l’investissement des IRSC, le Réseau des réseaux pourra :
  • Continuer à soutenir la capacité de recherche essentielle au sein d’un réseau national de plus de 60 sites ;
  • Déployer une stratégie de collecte et d’harmonisation des données qui permet la collecte automatisée de données dans les hôpitaux, et l’intégration des données sur la santé en reliant les données des études et des essais cliniques aux sources de données existantes des réseaux de la santé en partenariat avec le Réseau de recherche sur les données de santé ;
  • Consolider les essais cliniques de notre plateforme adaptative en une infrastructure d’essais cliniques pancanadienne et internationale ;
  • Faire participer un éventail diversifié de patients, de familles et de partenaires autochtones ;  
  • Poursuivre notre collaboration en tant que principal organisme partenaire de la Plateforme de formation du groupe national de recherche sur les maladies potentiellement mortelles (LifTING), financée par les IRSC.
  • Permettre une approche intégrée dans le continuum des soins et dans tous les groupes d’âge.
À ce jour, les réseaux du Réseau ont recruté plus de 4 000 Canadiens dans des essais cliniques sur la COVID-19, environ 40 000 patients à l’échelle internationale dans des essais menés par différents partenaires, et plus de 95 000 Canadiens dans des études liées à la COVID-19. Ce travail représente plus de 50 projets financés et évalués par les pairs, totalisant plus de 30 millions de dollars d’investissement dans la recherche canadienne. Les réseaux au sein du Réseau ont déjà généré plus de 100 publications évaluées par les pairs qui ont aidé à établir des collaborations, à changer la pratique clinique et à améliorer les soins des patients atteints de la COVID-19.